18 choses à savoir sur le fromage

Dans: Gastronomie, Style de vie, Trucs et astuces

J’adore le fromage. Point. Je pourrais même dire que c’est un péché mignon dans mon cas. Une vraie petite souris. Et j’ai un immense plaisir à en essayer plusieurs, à les découvrir et à les savourer. Je trouve tellement que cet aliment est rassembleur. Quelques morceaux de fromage sur une planche, du pain baguette, des biscottes et un verre de vin à la main; la soirée est déjà partie sur une bonne note et laisse place aux échanges tout en dégustant ce petit plaisir. Mais connaissez-vous vraiment le fromage?

Voici 18 faits à savoir (inspiré de www.routedesfromages.com):

  1. Pour percevoir toutes les subtilités des fromages, il faut les laisser reposer sur la table environ une heure avant de les servir et les couvrir d’un linge humide afin de conserver toute leur onctuosité.
  2. Si vous servez différents fromages sur un plateau, veillez à ce qu’ils ne se touchent pas et prévoyez un couteau pour chacun.
  3. Pour un plateau de fromages servi juste avant le dessert, comptez de 45 à 60 grammes par personne.
  4. Si vous optez plutôt pour une dégustation de vins et fromages, prévoyez environ 400 grammes par personne, au total.
  5. Une dégustation compte habituellement 3 services de 3 ou 4 fromages chacun, le premier service présentant les fromages plus doux pour terminer par les plus robustes. Vous pouvez accompagner les fromages de pain baguette tranché ou de craquelins natures.
  6. Des fruits doux comme des raisins ou des pommes permettent de mieux percevoir les reliefs d’arômes et de saveurs fromagères.
  7. Lorsque vous coupez vos fromages, assurez-vous toujours de présenter des morceaux offrant la pâte et la croûte du fromage.  Cela permet d’apprécier tous les arômes et saveurs des fromages.
  8. Plus on approche de la croûte d’un fromage et plus les arômes se concentrent.
  9. Comme pour la dégustation des vins, il existe une méthode pour déguster des fromages.
  10. Les croûtes cirées (ex: les Goudas) et les croûtes des très grosses meules de fromage qui l’ont protégé de toutes les intempéries sont les seules qui ne se mangent pas.
  11. Si on désire préparer plusieurs plateaux d’avance, on couvre les fromages d’un film plastique ou d’un linge humide afin de conserver toute leur onctuosité.
  12. S’il y a une croûte, on ne la retire pas à l’avance, car elle contribue au plaisir des yeux, en plus d’être, dans la plupart des cas, comestible.
  13. Après utilisation, on emballe les fromages avec soin dans un papier d’aluminium ou un papier ciré. On peut ensuite les recouvrir d’une pellicule de plastique ou, mieux encore, les placer dans un contenant de plastique car l’humidité empêchera qu’ils ne dessèchent.
  14. Les fromages vendus dans la saumure ou dans l’huile doivent être conservés de cette façon (bouchées d’amour, fêta…).
  15. Pour prévenir la formation de moisissures sur les pâtes demi-fermes, fermes ou dures, on peut essuyer leur surface avec un papier absorbant avant de les emballer pour les réfrigérer.
  16. On se rappelle qu’il est toujours possible de râper les fromages qui ont durci ou séché, pour les servir sur ses plats préférés.
  17. Si des taches blanches, moisissures ou décoloration apparaissent sur le fromage, on retire la partie atteinte. Mais cela n’empêche pas de déguster le reste !
  18. Il est possible de congeler les fromages à pâtes demi-fermes, fermes et dures pour des périodes qui n’excèdent pas deux mois. Il est important de bien emballer les morceaux pour éviter l’exposition à l’air. Faites-les refroidir avant la congélation et laissez-les décongeler dans le réfrigérateur. Les fromages que l’on a congelés seront plutôt utilisés en cuisine car si les saveurs restent intactes, la texture peut être légèrement altérée.

Maintenant, les fromages n’ont plus de secret pour vous.

La photo de couverture est de www.finessesbergeron.com


Julie Pinsonneault

Julie est une touche-à-tout qui est guidée par ses passions et une soif de connaissances constante. Elle contemple la vie avec des yeux d’enfants et s’émerveillent devant tout. Grande voyageuse, Julie est une fonceuse, passionnée et rêveuse. Le monde est grand, et jour après jour, elle essaie de se l’approprier peu à peu. Née d’une famille d’agriculteurs et diplômée en communication, elle passe des bottines aux talons le temps de le dire. Julie veut laisser sa trace, empreinte de positivisme.