Accouchement à la maison avec des sages-femmes : récit d’une expérience tout simplement magnifique !

Dans: Santé et bien-être, Style de vie

Plusieurs personnes ne sont pas à l’aise avec le fait d’accoucher à la maison avec l’aide de sages-femmes. Pour moi, c’était clair. Lorsque j’ai appris l’existence d’un réseau de sages-femmes dans  mon coin, j’ai sauté sur l’occasion. Ce service était nouveau à Richelieu. J’avais le choix, accoucher normalement à l’hôpital, accoucher dans une maison de naissance ou accoucher chez moi.

Comme toutes femmes enceintes, j’étais suivie dans une clinique. Ce n’est qu’à 36 semaines de grossesse que j’ai choisi d’aller vers un accouchement à la maison. Un choix que je ne regrette aucunement. Bien sûr, ce n’est pas tout le monde qui peut accoucher à domicile. La grossesse doit bien se dérouler et plusieurs autres conditions doivent être respecter. Puisque j’ai connu un accouchement  »facile » à ma première grossesse, je me sentais en confiance de le faire à la maison.  Je savais aussi qu’en cas de problèmes, j’étais à 5 minutes de l’hôpital. Je sais pas si vous êtes comme moi, mais lors de mes suivis de grossesse, j’aime poser 10 000 questions et être au courant de tout ce qui se passe avec mon bébé. Le suivi avec des sages-femmes est génial pour ça. Elles sont toujours là pour répondre à nos questions et nous ne sentons pas de pression. C’est un service hors pair que j’ai eu et avec des sages-femmes en or.

Mon expérience c’est très bien déroulée. Accouchement plus que rapide pour un deuxième bébé. Je voulais  que ma fille soit présente pour ce moment magique. Alors,  avant le jour J, une amie savait qu’elle devait venir chez moi lorsque le moment se présenterait pour s’occuper de ma fille de 3 ans. Pendant le temps de travail, je pouvais aller dans mon bain, me promener comme je le souhaitais, sans être brancher à plusieurs files et plusieurs appareils. On me laissait prendre l’accouchement comme je le sentais. Lorsqu’il est venu le temps de pousser, mon amie est entrée dans la maison avec ma fille pour qu’elle assiste à la venue au monde de sa petite soeur.

Mon conjoint qui n’est pas le gars  »d’hôpital » a lui aussi adoré l’expérience. Après avoir accouchée, je pouvais rester chez moi avec ma petite famille et mon amie. Un moment intime en famille dans la tranquillité de chez soi. C’était merveilleux ! Bien sûr, après l’accouchement les sages-femmes sont parties, mais j’ai eu un suivi 6 semaines post accouchement avec elles.

Si c’était à refaire? Est-ce que je le ferais à nouveau ? 

Oui certainement. J’ai adorée mon expérience et je suis bien contente de l’avoir vécue !
Merci aux sages-femmes exceptionnelles qui font un travail remarquable, malheureusement pas assez reconnu.


 

Mélissa English



Vous pourriez aussi aimer