La ferme La fille du Roy vous invite à découvrir l’artichaut : un intimidant légume au cœur tendre

Dans: Divertissements, Gastronomie, Style de vie

C’est à la ferme La fille du Roy à Ste-Madeleine, sur la Rive-Sud de Montréal, que j’ai été initiée à la cueillette de l’artichaut.  Un légume que je connais très sommairement et qui en intimide plus d’un. La visite de l’artichautière vous permettra de découvrir tous les secrets de cette plante aux saveurs raffinées.

Dès maintenant, il vous est possible de vivre vous aussi cette expérience armée de votre sécateur ou d’un petit couteau que vous aurez amené de la maison. Il vous coûtera 6 $ pour une douzaine d’artichauts d’une fraîcheur inégalée. Il vous est également possible de vous en procurer, sans les cueillir, directement à la ferme. Et cette année, c’est l’abondance. Faites vos réserves. D’autant plus que l’artichaut frais se conserve dans un sac de plastique, environ 2 à 4 semaines au réfrigérateur. En me promenant dans le champ, j’ai pu constater la beauté des milliers d’artichauts qui garnissaient les plants.

photo9

De plus, il n’est pas sans dire que Josée Roy et Antoine Beauregard, propriétaires de la ferme, nous propose une expérience agroalimentaire exceptionnelle en nous offrant, en plus de l’autocueillette de l’artichaut, celles des courges et citrouilles ainsi que la cerise de terre.

photo12

Pour les plus petits, une petite aire de jeu est à leur portée ainsi qu’un labyrinthe dans un champ de maïs. Pour ma part, j’ai eu bien du plaisir à arpenter les différents chemins thématiques bien décorés, parfois sans issues. Réussirez-vous à trouver la sortie ?

photo8

Produits raffinés offerts à la grange centenaire

Plusieurs produits gourmands vous sont également offerts à base d’artichauts, de courges et de cerises de terre. Tous les produits sont transformés sur place. Cœurs d’artichauts marinés, tapenade d’artichauts, salsa à la courgette et confit de cerises de terre et oignons ne sont que quelques-uns des délicieux produits offerts.

« Le plaisir de l’artichaut frais est de le déguster feuille par feuille.  Une formule simple, mais tellement délicieuse. »

 Josée Roy, propriétaire

 

Saviez-vous que l’artichaut est le bouton d’une fleur que l’on mange avant sa floraison ?

photo10 (2)

 

 

 

 

 


Julie Pinsonneault

Julie est une touche-à-tout qui est guidée par ses passions et une soif de connaissances constante. Elle contemple la vie avec des yeux d’enfants et s’émerveillent devant tout. Grande voyageuse, Julie est une fonceuse, passionnée et rêveuse. Le monde est grand, et jour après jour, elle essaie de se l’approprier peu à peu. Née d’une famille d’agriculteurs et diplômée en communication, elle passe des bottines aux talons le temps de le dire. Julie veut laisser sa trace, empreinte de positivisme.