Chicane de couple… tabou?

Dans: Éditoriaux

Suite à plusieurs ruptures amoureuses survenues récemment dans notre Star Système qui ont ébranlé et même surpris certaines personnes, je m’en viens à me demander: Pourquoi sommes-nous surpris?

Bon. Qu’on se le dise, tous les couples se chicanent. Et c’est normal. Pour « X » raisons, tous les couples connaissent des situations de conflit, de désaccord ou tout simplement de mauvaises communications.

Bon, admettons qu’il existe certains couples qui ne se chicanent jamais… Admettons. Mais lorsqu’il s’agit de rajouter un ou des enfants dans l’équation, il est impossible qu’il n’y ait jamais de conflit.
I-M-P-O-S-S-I-B-L-E. Et ça aussi, c’est normal.

Lorsque le duo devient trio, les sujets de conflit augmentent, le manque de sommeil diminue, la passion s’évapore et la patience disparaît… Charmant non?  Ce n’est pas trop la formule gagnante pour solidifier une relation de couple, alors quand le trio devient quatuor ou quintet… Ouf, pas facile! On a beau essayer de trouver du temps pour soi, mais dites-moi… On trouve ça où du temps pour soi?
J’en veux deux douzaines SVP. Alors, du temps pour deux… Pfff. Un mot: Utopie. Mais savez-vous quoi? C’est normal.

Donc, pourquoi est-il si tabou de dire qu’on se chicane, qu’on traverse une mauvaise phase, qu’on est pas capable de se comprendre ou carrément qu’on se tape sur les nerfs? On dirait qu’il faudrait toujours que la vie soit rose et que notre couple vit d’amour et d’eau fraîche continuellement…
Foutaise!

Bien sûr, à voir tous les couples du showbiz étaler leur bonheur, ça nous donne l’impression qu’ils sont si facilement heureux versus nous, pas tant que ça. Alors,  lorsqu’il y a rumeurs de séparation sur ledit couple heureusement affiché, il y aussitôt démenti et ledit  couple redouble d’efforts pour justifier leur bonheur, pour malheureusement se séparer officiellement quelques mois plus tard…
Comme si c’était la honte de dire publiquement qu’une relation de couple peut éprouver des difficultés!

Et là! je me dis, finalement,  les rumeurs étaient vraies. Pourquoi ne pas avoir tout simplement avoué que le couple battait de l’aile? Qu’il arrive dans la vie que l’on traverse des moments plus difficiles et que, comme tout être humain, on vit d’espoir et qu’arrivé au bout, on tente malgré tout de rabibocher tous les efforts investis. Que ça marche ou pas, et c’est normal.

Si on arrivait à parler ouvertement de nos malheurs comme on le fait avec notre bonheur, il serait plus facile d’avoir des opinions extérieures pour nous aider à voir et comprendre nos problèmes. On sait tous très bien, que lorsque nous sommes en conflit amoureux, il arrive que ça dégénère au point tel que, l’on oublie par où ça commencé… Et évidemment, par orgueil, rancune, vengeance ou tout autre petit défaut qui nous font faire exactement le contraire de ce qu’on voudrait réellement, et bien… on arrive au point mort; découragement, solitude, tristesse.

Aujourd’hui,  je le dis haut et fort: « Oui mon couple se chicane. » Oui, on a des conflits, des divergences d’opinion, des problèmes de communication. Oui, je n’aime pas ça. Mais on travaille là-dessus. Oui, on aimerait que ce soit toujours rose avec des papillons partout. Mais non, ce n’est pas la réalité. Oui on s’aime et non, on ne veut pas se quitter. Alors?

Chercher de l’aide n’est pas honteux, peut-être difficile oui  (et là, je pourrais vous raconter ma tentative de thérapie de couple la prochaine fois?). Mais, ça ne devrait jamais être une honte, au contraire! Le courage, c’est de faire face à ses problèmes.

Et souvent, juste d’en parler ouvertement,  ça fait du bien. Alors, les chicanes de couple… tabou? Plus maintenant, racontez-moi.

Source photo de couverture : chrysteletruebablog



Vous pourriez aussi aimer