Les femmes et le Whiskey

Dans: Gastronomie

Jeudi dernier, j’ai eu la chance d’assister à une dégustation de Whiskey qui se déroulait à l’hôtel le Saint-Sulpice dans le Vieux-Montréal. Tish Harcus, l’ambassadrice de la marque Canadian Club, nous recevait dans son monde afin de nous faire découvrir cette boisson forte en alcool mais Ô combien riche en saveurs quand on sait l’apprécier.

Le Whiskey est souvent associé à l’homme. Pourquoi ? Je ne sais pas. Peut-être parce que son créateur est un homme.  Cependant, si l’on peut toujours se procurer  ce fameux Whiskey aujourd’hui, et bien, ce sont les femmes de cette époque que l’on doit remercier, car elles se sont battues durant la prohibition aux États-Unis (1920-1933). Les hommes voulaient en arrêter la vente et elles se sont ralliées envers et contre tous pour en continuer la commercialisation afin de subvenir aux besoins de leur famille. Retourner en 1920 et ce n’était pas chose facile que de défier la décision d’un homme ou encore plusieurs.

Le courage et la force sont les deux mots qui me sont venus en tête suite à cette soirée. Ce qui me retourne immédiatement à notre époque. Les femmes prennent plus de place, s’affirment plus, elles n’ont pas peur de leurs ambitions, mais surtout, elles s’assument en toute intégrité. Tout comme le whiskey, chacune a son essence bien à elle qui en fait une femme unique. Si vous avez la chance, un jour, d’assister à l’une des conférences de Tish Harcus, vous comprendrez ce que je veux dire.

Voici quelques trucs afin de profiter de tout ce que cette boisson a offrir :

  • L’odorat : Entre-ouvrez la bouche et respirez le Whiskey. L’odeur circulera au lieu de s’ancrer entre votre nez et votre tête. Vous pourrez ainsi détecter les arômes plus facilement.
  • Le goûter : Trempez vos lèvres et laissez l’alcool rouler dans votre bouche. Lorsqu’il y a contact avec le palais, vous serez capable de distinguer, tout dépendant du whiskey, l’avoine, le maïs, le charbon, le caramel et la vanille entre autre.
  • Buvez-le en bonne compagnie autour d’un feu ou simplement après un souper copieux.

Mon coup de cœur ? Le Bowmore. Petit goût fumé qui se termine tout en douceur.

Santé les filles!


Vivian C. Laplante

La tête remplie de projets, Vivian aime tout ce qui l’aide à se réaliser et la faire grandir. Épicurienne dans l’âme, elle adore sans contredit la bonne bouffe, mais aussi la mode, la décoration et tout ce qui la mène vers un mode de vie sain. Elle aborde la vie avec positivisme et humour. Diplômée en organisation d’évènements et désireuse d’avoir sa propre compagnie, c’est avec enthousiasme qu’elle collabore au blogue Talons Passions. Elle veut en faire découvrir davantage aux gens en partageant ses passions et ses coups de cœur.