Magali se rasera les cheveux en guise de solidarité

Dans: Éditoriaux, Santé et bien-être, Style de vie

Si vous me demandez l’importance que j’accorde à mon épaisse chevelure, je vais vous répondre sans hésitation : grande! Pour nous les femmes, le lien que nous entretenons avec nos cheveux n’a rien à voir avec le lien des hommes. Nos cheveux sont un « accessoire » important pour nous, du moins, pour moi. Alors, quand j’ai appris que Magali participait au Défi Têtes rasées de Leucan qui n’est pas banal, j’ai immédiatement eu une grande admiration pour elle. Magali est une jeune femme dynamique au grand cœur. Je la connais personnellement et il n’est pas rare que dans mon fil d’actualité Facebook, je la vois participer à diverses activités de financement, entre autre, le Relais pour la vie où Magali y participe depuis plusieurs années avec la famille de son amie. Mais le Défi Têtes rasées de Leucan, j’admets qu’on vient de passer à un autre niveau que peu de gens franchirait. Voici une courte entrevue avec cette jeune femme impressionnante.

10848516_923642580979699_2550392948227571514_o

Magali, dis-moi, quel lien entretiens-tu avec tes cheveux?

« Mes cheveux sont tellement épais et gonflés. J’ai fait plusieurs traitements afin de les améliorer et j’ai regretté. J’ai réalisé par la suite que mes cheveux étaient différents, et qu’ils étaient beaux à leur manière. »

Qu’est-ce qui t’a incitée à participer à ce grand défi?

« J’ai voulu faire le défi l’an passé à mon école secondaire, mais c’était mon bal. Je tenais tout de même à le faire, car je trouve cette cause tellement importante. L’année d’avant, nous avions appris que mon petit cousin, Loik, avait la leucémie, donc c’est entre autre ça qui m’a donné le courage de le faire. »

Est-ce qu’il y a d’autres cas de cette terrible maladie dans ta famille?

« Dans ma famille, le cancer est très présent. Mes grands-parents du côté à ma mère sont décédés en raison du cancer, ma mère, elle-même, a eu le cancer, ma petite sœur a eu une tumeur au cerveau (pas cancéreuse, heureusement!), donc j’ai toujours été sensibilisée à cette désastreuse maladie. »

Le fait de te retrouver chauve ne te fait pas peur?

« C’est quand tu vois une personne que tu aimes qui traverse une phase si difficile que tu vois l’importance de l’implication de tous. Ce qui fait que j’ai le courage de me raser ma chevelure, c’est quand j’ai vu ma mère sans cheveux! Je la trouvais aussi belle qu’avant. »

La belle et rayonnante Magali est inspirante et je souhaite qu’elle amasse le plus gros montant possible pour son geste symbolique. Elle se fera raser les cheveux le 19 juillet prochain au Derby démolition de Saint-Chrysostome ! C’est grâce à des personnes comme elle, qu’on réussit à faire une différence. Soyez généreux!

Pour faire un don : Je veux supporter Magali Brosseau pour le Défi Têtes rasées.

 


Julie Pinsonneault

Julie est une touche-à-tout qui est guidée par ses passions et une soif de connaissances constante. Elle contemple la vie avec des yeux d’enfants et s’émerveillent devant tout. Grande voyageuse, Julie est une fonceuse, passionnée et rêveuse. Le monde est grand, et jour après jour, elle essaie de se l’approprier peu à peu. Née d’une famille d’agriculteurs et diplômée en communication, elle passe des bottines aux talons le temps de le dire. Julie veut laisser sa trace, empreinte de positivisme.