Quand papa a des horaires atypiques

Dans: Éditoriaux

Prendre la décision de fonder une famille avec quelqu’un qui a des horaires de travail atypiques, c’est accepter d’avance qu’on se retrouvera souvent seule avec la marmaille les soirs, les nuits, les fins de semaine – et ce, malgré nos semaines de travail souvent très chargées. Mon conjoint a des horaires de travail qui ne sont pas conventionnels, qui le suivront toute sa carrière. Il y a des journées plus faciles que d’autres. Je ne prétends pas être une superwoman pour autant; c’est aussi la réalité de plusieurs autres parents.

Prendre la décision de fonder une famille avec quelqu’un aux horaires atypiques, c’est également réaliser à quel point ce n’est pas facile pour lui aussi. De son côté, il a dû accepter d’avance qu’il serait souvent absent les soirs, les nuits, les fins de semaine – et ce, en étant conscient que maman est fatiguée de ses semaines de travail très chargées.
À défaut de voir sa progéniture durant la journée, il s’accroche aux photos envoyées par textos ou mieux encore, aux appels FaceTime (quand le timing est bon!). Il se contente d’effleurer la joue d’un bébé endormi, pour éviter de le réveiller et ce, même si son plus grand désir est de lui faire un câlin pour effacer les mauvais souvenirs de sa journée de travail.
Prendre la décision de fonder une famille avec quelqu’un aux horaires atypiques, c’est surtout faire de chaque moment passé en famille un instant de qualité. Ce sont les étincelles dans les yeux des enfants qui s’émerveillent de jouer avec papa. C’est savourer chaque instant.
En cette journée de fête des pères, je rends hommage aux papas aux horaires atypiques, plus particulièrement à mon chum qui s’ennuie souvent de sa progéniture.
p.s. Cet hommage s’adresse aussi aux mamans aux horaires de travail atypiques! Ainsi qu’à l’autre parent qui prend soin de la marmaille!
Crédit photo: freepik.com


Claudia Goulet

Maman de deux petites poules, Claudia a récemment troqué ses talons hauts pour des espadrilles; plus pratique pour de longues marches en poussette! Ses plus grands rêves? Visiter Disneyworld et vivre dans une comédie musicale. Œuvrant dans le domaine des communications - lorsqu'elle n'est pas en congé de maternité - cette jeune maman carbure aux projets de toute sortes, que ce soit l'organisation d'un voyage, la préparation d'une randonnée ou tout simplement la planification d'un bon souper gastronomique.