Préménopause : Alien sort de ce corps

Dans: Santé et bien-être, Style de vie

Au printemps 2014, j’ai été envahie graduellement par des symptômes particuliers. J’ai eu l’impression qu’une bibitte s’était emparée de mon corps. J’ai perdu le contrôle sur moi-même et je ne me reconnaissais plus. J’avais même peur de mes réactions qui étaient de plus en plus ravageuses.

Et que dire des relations de couple? Lorsque ça te prend toute ta patience pour t’endurer toi-même, il n’en reste que très peu pour l’autre. Et cette boule de feu qui traverse mon corps des orteils jusqu’à la tête n’est pas propice aux rapprochements, j’ai chaud !

Rien ne va plus et je n’en peux plus, help! Aidez-moi !!!!!

Voici ces symptômes qui sont apparus sournoisement :

–  L’insomnie; je passe mes nuits à faire les 400 pas dans la maison. J’ai la mèche courte dès mon réveil; ça commence bien une journée!
–  L’irritabilité; je plains mon entourage qui endure mes changements d’humeurs fréquents et ceux qui ont l’idée de me piler sur les pieds.
–  Les sueurs nocturnes;  je dois changer de nuisette régulièrement, car elle est trempée. C’est vraiment désagréable! Je me rendors et ça recommence.
–  Bouffées de chaleur; des chaleurs intenses m’envahissent en plein jour durant mon travail. Rien à voir avec la température de la pièce, je perds totalement ma concentration.
–  La cerise sur le sundae; voilà que l’anxiété se met de la partie! J’ai peur que le brouillard mental m’envahisse durant mon travail et me fasse perdre totalement le fil.

Je crois qu’une consultation chez mon médecin est de mise ! Une simple prise de sang et c’est confirmé : je suis en phase préménopause ou périménopause. Oh que j’ai eu de la misère à accepter cette nouvelle!

Quoi de mieux qu’un cocus entre amies pour se faire réconforter et échanger sur nos bobos de femmes. Chacune d’entre elles me propose un produit dont elle a fait l’essai ou entendu parler. Je les écoute attentivement! Au moins, je ne m’inquiète plus et je sais qu’il y a des solutions pour atténuer mes symptômes. Cette période charnière est difficile, déstabilisante, mais elle fait partie du processus de la vie d’une femme.

Avec tout ce qu’on lit et entend sur les hormones, je suis hésitante. Persuadée d’une chose : je vais prendre les moyens nécessaires pour avoir une belle qualité de vie et protéger les gens qui m’entourent de mon humeur massacrante. J’ai de belles années devant moi et je souhaite les passer heureuses et en bonne compagnie.

Nous passons toutes par cette étape à des degrés et des âges différents, car nous sommes uniques. Un seul conseil, prenez le temps de discuter avec votre médecin de vos antécédents familiaux afin qu’il vous guide vers la solution qui vous convient le mieux et laissez de côté les légendes urbaines.

Les hormones ou les produits naturels ?

source photo de couverture : revitamedical

 

 


Nancy Duchesne

Sa curiosité et son ouverture sur le monde l'amène à voyager, apprendre et partager ses connaissances. Formatrice et enseignante dans l'industrie de l'assurance de dommages, Nancy possède un vaste éventail d’expériences diverses. C'est une autodidacte dans l' âme et elle veut se faire sa propre idée avant tout. Son ambition la pousse constamment à se dépasser afin de découvrir et d’apprivoiser de nouvelles sphères de la vie. Son pêché mignon : la gourmandise! Quoi de plus agréable que de déguster un bon plat qui explose de saveurs accompagné de la douceur d'un verre de vin.


Vous pourriez aussi aimer