Un spa dans un bateau? Oui, ça s’peut. Le Bota Bota révèle sa programmation estivale.

Dans: Divertissements, Santé et bien-être, Voyages et escapades

Accosté aux quais du Vieux-Port de Montréal, un vieux traversier datant de 1951 héberge le Bota Bota spa-sur-l’eau depuis 2010.

Un spa flottant qui se veut accessible à tous.

Bien que relativement petites, la localisation des charmantes installations est parfaite, offrant de superbes vues sur le Vieux-Montréal.

Associée à l’entreprise Lolë, Bota Bota a récemment dévoilé les activités hors du commun qu’elle propose pour la saison estivale :

Dérive nocturne (35$): les 7 juillet, 4 août et 1er septembre à compter de 23h30, un DJ animera les jardins jusqu’à 2h00. Inclus l’accès aux jardins, serviette et peignoir. Les billets s’envolent vite.

Pose Yoga : le jeudi midi, du 8 juin au 28 septembre, un cours de Yoga en plein air de 45 minutes est offert gratuitement. Suffit de se présenter à l’entrée du Bota Bota, à l’intersection des rues De la Commune et McGill. Apporter tapis de yoga, bouteille d’eau et, bien sûr, vêtements de yoga.

5@7 musique live (45$) : chaque mardi de l’été, des musiciens prendront place aux jardins. Comprends l’accès aux installations du spa et piscines des jardins, peignoir, serviette, et casier.

Outre ces activités spéciales, Bota Bota est ouvert de 10h à 22h du lundi au jeudi et de 9h à 22h du vendredi au dimanche.  Le circuit d’eaux comprend bain vapeur à l’eucalyptus, bains à remous extérieurs, douches et bains froids, espaces de détente, restaurant, terrasses et jardin. Le spa offre aussi les soins pour le corps (massothérapie, manucures et pédicures).

Pour plus d’information ou réserver : www.botabota.ca


Julie Morin

J'envie les héroïnes de films d'action pour leur vie de luxe, leurs habiletés de cascadeuses, leurs talents de séductrice et périples au-travers le monde ... Moi, j'habite un bungalow en banlieue, j'ai toujours mal à quelque part (l'approche de la quarantaine, quoi!), avec le même homme depuis 17 ans, et mère de deux pré-adolescents. On est loin d'un film de Lara Croft! De toute façon, je n'aurais pas les nerfs d'acier requis. J'angoisse ben trop. D'ailleurs, le qualificatif trop m'est souvent attribué. Trop émotive, trop susceptible. Je parle et je rie trop fort (ce qui énerve royalement les deux pré-ados, qui ont honte même dans notre salon). À l'inverse, ça m'en prends pas trop pour être heureuse. Un souper au restaurant, un bon livre, un verre de vin, rire en famille, apprendre, découvrir et écrire.