Si toi aussi tu as étudié à l’étranger, tu comprendras.

Dans: Style de vie, Voyages et escapades

Si toi aussi tu as étudié à l’étranger, tu me comprendras. Probablement que tu affirmeras à ton tour que cette expérience a changé ta vie et pour le meilleur. Malgré toutes les études que tu as pu faire, c’est probablement cette aventure qui a été ta plus grande école de ta vie. Pour ma part, j’ai pris l’avion en direction de la vibrante ville française : Paris. Le rêve. Étudier dans la ville la plus « fashion » du monde tout en poursuivant ses études, dur de t’ennuyer. Mais que ton expérience ait été vécue en France, en Belgique, en Allemagne ou en Angleterre, tu me comprendras.

Peut-être que ta décision était réfléchie ou peut-être était-ce un coup de tête ? Peu importe, tu as rempli les formulaires et tu as fourni les documents nécessaires en pensant savoir dans quoi tu t’embarquais. Mais plus tard, tu as réalisé que tu n’avais aucune idée. Le jour du départ a été un mélange d’excitation et de tristesse. La soif d’aventure te nourrissait, mais laisser quelque temps ta famille et tes amis te déchirait. Partir étudier à l’étranger pour une ou deux sessions est une aventure en soi. Tu savais qu’il y aurait une période d’adaptation, mais tu ne penserais pas que tu t’y plairais autant. Tu as découvert le monde d’un autre œil. Tu as créé des liens à l’autre bout du monde. Tu as vécu des aventures que seules les personnes présentes avec toi pourront comprendre. Tu as appris à concilier études-voyages. Un bon début pour ta vie d’adulte à devenir avec ta future conciliation travail-famille. Tu as probablement visité davantage le pays où tu séjournais que ton propre Québec. Chaque jour, tu voulais juste en découvrir davantage. Je sais que tu me comprends.

248328_10150641763410704_4746868_n

Chaque échange avec ta famille et tes amis et ton nouveau meilleur ami Skype était toujours sans temps mort. Tu avais un million d’histoires à raconter et tu trouvais la vie de tes interlocuteurs bien moche à côté de la tienne du moment. Tu as pris des tonnes de photos, mais aucune ne rendait véritablement justice à la réalité. Tu as bombardé tes réseaux sociaux de tes périples et à chacune des publications, tu avais au moins un commentaire te disant combien tu étais chanceux de vivre ça.

Mais une chose est certaine et je sais que tu m’appuieras, jamais tu ne regretteras cette période de ta vie qui t’a juste incité à davantage voyager et découvrir le monde. Désormais, les voyages sont toujours trop courts avec la contrainte du travail. Tout comme moi, c’est avec du recul que tu réalises la chance que tu as eu de vivre une aventure aussi enrichissante que celle-là. Et après, tu te dis que ce n’est pas de la chance, mais bien toi qui as rempli ces papiers. Chacun est maître de construire son histoire et la tienne sera marquée par une aventure inoubliable.

 


Julie Pinsonneault

Julie est une touche-à-tout qui est guidée par ses passions et une soif de connaissances constante. Elle contemple la vie avec des yeux d’enfants et s’émerveillent devant tout. Grande voyageuse, Julie est une fonceuse, passionnée et rêveuse. Le monde est grand, et jour après jour, elle essaie de se l’approprier peu à peu. Née d’une famille d’agriculteurs et diplômée en communication, elle passe des bottines aux talons le temps de le dire. Julie veut laisser sa trace, empreinte de positivisme.